Prix

Zoom sur un des aspects concernant ce chien d’exception : le Barzoï. Il nous convient de considérer le coût global qu’induit la compagnie de ce fameux lévrier de chasse russe. Allant de son coût d’acquisition à son cout d’entretien, le prix relatif à l’adoption du Barzoï est préalablement à considérer avant toute chose…

Barzoi : une fourrure en or
Barzoi : une fourrure en or © www.lebernard.ca

Combien coûte un Barzoï ?

Plusieurs facteurs sont pris en compte lors de l’adoption d’un chien :

  • Son sexe
  • Sa race
  • La difficulté d’éducation
  • La qualité de son pedigree
  • Les titres des parents
  • Le lieu d’achat, certains impliquant des obligations sanitaires rigoureuses effectuées au préalable de la vente
  • La loi de l’offre et de la demande...

Chiots Barzoi à vendre
Chiots Barzoi à vendre © chiens-de-france.com

De ce fait, l’achat d’un Barzoï ne correspond à aucun prix fixe. Néanmoins, il est rare que son prix se voit quadrupler, voir doubler d’un élevage à l’autre, hormis une situation de recherche active de profit, ou un filiation de haut vol que l’éleveur sera en mesure de justifier.

En France, un male Barzoï coute en moyenne 900 € toutes taxes comprises, tandis qu’une femelle coute en moyenne 1.000 €.

Coût d’entretien du Barzoï

Outre le coût lié à l’adoption du Barzoï, il est également à considérer son cout d’entretien. En effet, la bonne compagnie fournie par le Barzoï induit en contrepartie une bonne prise en charge de ses besoins physiologiques variant autour de :

  • Son alimentation
  • Son toilettage
  • Ses soins et préventions spécifiques
  • Son entretien quotidien

Barzoi : en route vers la victoire
Barzoi : en route vers la victoire © chiens-de-france.com

De façon générale, on considère ainsi un Barzoï régulièrement dépucé, vacciné et au pelage bien entretenu, lisse et soyeux. En outre, son propriétaire se doit de respecter son mode d’alimentation requérant des légumes, des féculents et très peu de matières grasses, bien que ce régime alimentaire particulier ait un impact à la hausse sur le coût de sa nourriture comparativement à d’autres races moins exigeantes.

Lorsqu’une bonne compagnie a un prix
Lorsqu'une bonne compagnie a un prix © ellendil.chiens-de-france.com

Par ailleurs, les soins spécifiques incombant au Barzoï afin de prévenir les éventuelles maladies auxquelles sa race est confrontée nécessitent, eux aussi, des dépenses bien déterminées. En effet, le Barzoï, si mal entretenu, peut connaitre facilement des torsions d’estomac, des insuffisances surrénales ou encore des insuffisances thyroïdiennes.

En somme, afin de couvrir tous ces paramètres, l’estimation basse des couts d’entretien d’un Barzoï se chiffre de 50 € par mois pour un Barzoï en bon état de santé.