La marche en laisse chez le chien


Une conduite en laisse dite « correcte » n’a rien à voir avec une simple promenade avec la laisse : durant la conduite, le chien doit marcher à la gauche du maître, l’épaule à la hauteur de son genou, sans jamais fureter à terre, s’arrêter ni se laisser distraire.

Comment procéder ?

De toute évidence, on ne peut exiger une telle discipline du chiot. Ce dernier se contentera de quelques exercices préparatoires dans un lieu tranquille et dépourvu de toute distraction possible.

Le maître maintient le chiot à sa gauche, il lui ordonne « au pied » (en allemand « fuss ») et dirige la laisse de manière à garder le chien très près de sa jambe.

Ces exercices peuvent être répétés cinq à six fois par jour. Pour un chiot de moins de 3 mois, l’exercice ne devra pas excéder une durée de cinq minutes un chiot de 4 à 6 mois, quant à lui, pourra tenir l’exercice durant dix minutes au maximum.

Il est conseillé de ne pas donner l’ordre « au pied » lors des simples promenades : la conduite à la laisse est un exercice qui requiert une concentration maximale et le chiot de quelques mois n’est pas en mesure de garder la concentration nécessaire plus de quelques pas. Vous pouvez lui apprendre juste à ne pas tirer sur sa laisse moyennant caresses et louanges tandis qu’il chemine à vos côtés s’il fait mine de tirer vers l’avant, vous rectifierez son allure avec un « non » ferme accompagné d’une légère secousse de la laisse.

Le chiot apprendra bien vite à ne pas vous traîner derrière lui sans pour autant confondre plaisir (= promenade) et travail (= conduite).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *