Page d'accueil - Liste des articles -
Inna ESTRINA, BORZOI ROMANOVS : page 1 --- >> page 2 >> page 3
Version originale
Inna ESTRINA

"Borzoi Romanovs"



Fin  janvier 2008, la communauté Barzoï internationale apprenait avec stupeur et tristesse le brusque décès d'Inna ESTRINA, éleveuse et juge russe reconnue de barzoïs.

Nous l'avons déjà écrit, Inna, c'était la Vie… Pétillante, joyeuse, la cotoyer était toujours un plaisir. Une passionnée et une "éclairéee" du Barzoï, auquel, à côté de sa famille, elle a consacré sa vie et toute son énergie. Cette passion, elle la partagait avec son amie, Mila Panteleeva, éleveuse elle-aussi de barzoïs sous l'affixe "Vega Shelk".

Inna est partie trop tôt, malheureusement, laissant tout ce qu'elle avait entrepris inachevé. Merci à Mila qui a rédigé et nous a adressé l'hommage que nous publions ici, en souvenir de son amie Inna.

Le 25 janvier 2008, Inna Estrina, Présidente du Club International Russe du Barzoï (Russkaïa Psovaïa Borzaïa), juge international d'expositions et juge de travail, membre de la Commission Travail de la R.K.F. (Fédération Cynologique de Russie), membre de l’Union des Journalistes de Russie, est décédée à l’âge de 52 ans. Elle est partie dans la force de l’âge, elle, un des plus remarquables et des plus intéressants éleveurs de barzoïs en Russie, cynophile talentueux, chercheur et historien de la race. Le départ de personnalités comme la sienne n’est jamais sans raison, n’est jamais définitif. Les efforts personnels comme ceux réalisés par Inna Estrina permettent aux époques de rester dans les mémoires, de garder les traditions de la culture cynophile russe et de les transmettre aux nouvelles générations.

Inna Estrina est née en 1955 au cœur de Moscou, dans le Skaterny péréoulok à deux pas d’Arbate. Moscovite de pure souche, elle s’est retrouvée dès le début dans l’ambiance inimitable du centre de notre capitale, à l’époque des vagues douces d'Ottepel (1)
de Khrouchtchev (le dégel de Khrouchtchev). Issue d'une grande famille soudée de l’ancienne intelligentsia moscovite, Inna racontait que la famille avait beaucoup influencé ses choix dans la vie ainsi que son développement spirituel. 

Après avoir fini ses études scolaires, Inna est entrée à la Faculté des Finances mais elle a vite abandonné et a pris la décision de laisser aux autres la comptabilité ! Un an plus tard, elle est entrée à l’Institut Polygraphique, et y a obtenu son diplôme mais elle n’a jamais travaillé dans ce domaine. Les activités cynophiles sont devenues sa vie. Elle a commencé à s’intéresser à la cynophilie dans le département des Barzoïs de la Société Moscovite des Chasseurs et des Pêcheurs (MOOiR). C’est là qu’elle a fait sa formation cynophile primaire pour devenir juge d'expositions et pour contrôler les qualités de chasse des barzoïs sur le terrain. Pendant la Pérestroïka, le Club Russe du Barzoï a été créé à Moscou. Plus tard, on a créé sur cette base le Club International Russe du Barzoï, et Inna Estrina en est devenue la présidente.




Le premier Barzoï est arrivé chez Inna par hasard. Durant l’hiver glacial de 1978, quand la température descendait jusqu’à -30°, -35°, en passant dans une rue de Moscou avec son fils de 3 ans, Inna aperçut un grand chien roux, tout seul, sans son maître. Ils se sont approchés et ont été bien étonnés de voir devant eux un Barzoï. Inna n’a pas trouvé le maître, et elle a ramené le Barzoï chez elle. Elle a ensuite cherché le maître de ce chien parmi les éleveurs et dans les clubs, mais en vain. En conclusion, Inna a appelé le chien trouvé « Tourgaï ».

Ch. Seabury's Lana
Ensuite, elle a possédé un rouan et noir "Asmodeï" qui est mort très jeune. La vie continuait. "Ouragan" ou, d’après son surnom, "Artachka", est arrivé dans la maison d’Inna ; il provenait de l'élevage suisse "de Norois" de Madame Ursula Vera Trueb. Inna décrivait "Ouragan" comme un chien unique et étonnant, un chasseur talentueux et aventurier.

Ouragan de Norois



6 mois plus tard, Inna a reçu un mâle noir et roux (tcherno-podpaly) qu’elle attendait avec impatience. C’était "Bursh". Sa mère était la noire et rousse "Vyuchka", championne, petite-fille de la multiple championne "Barynia de Norois". Son père était "Granat", un rouge et gris avec un reflet antracite (krasno-bourmatny) à l'allure princière, fils de la même "Barynia de Norois". Ainsi, "Bursh" a fixé la couleur noire et roux ainsi que le type des chiens foncés de la chasse de Perchino.

Bursh


En 1989, "Seabury’s Lana" arrivait chez Inna, en provenance de l'élevage américain du Dr. Jim Sillers. Cette chienne réunissait les sangs de nombreux chiens américains illustres ; « Seabury’s Lana » et ses descendants ont provoqué un grand intérêt parmi les éleveurs russes de Barzoïs.

page 1 --- >> page 2 >> page 3
 (1) N.D.T. : L’époque après le XXe Congrès du Parti Communiste. Ce congrès est resté célèbre par la déstalinisation qui y a été officialisée. En Russie, on appelle cette époque "ottepel" (le dégel) de Khrouchtchev.